Mise à jour: des dalles selon la projection suisse LV95 et LV03

Nous avons une nouvelle série de dalles dans la projection suisse LV95 ( également connue comme CH1903+ ou EPSG:2056). Il s’agit du style standard osm.ch rendu en LV95 à l’aide de Mapnik. On peut les voir sur notre page de test http://www.osm.ch/chlv95.html. Il s’agit de notre première tentative de rendu d’une telle carte, sans d’ailleurs que nous en ayons l’usage. Si vous appréciez ce service, ou rencontrez quelque difficulté, veuillez laisser un commentaire. Le modèle du serveur de dalles : http://tile.osm.ch/2056/{z}/{x}/{y}.png

La Suisse en projection LV95 (© OpenStreetMap contributors, ODbL 1.0)

Mise à jour

Geonick a fait savoir dans un commentaire que LV03 (« l’ancienne » projection de 1903 ) était encore toujours largement répandue. Dans un premier temps les dalles seront rendues dans les deux projections. Pour réduire la charge de notre serveur nous préférerions ne mettre qu’une série à disposition. A l’avenir, en fonction de la demande et de la charge du serveur, une série pourrait être masquée. La page de test de LV03 : http://www.osm.ch/chlv03.html. Le modèle URL des dalles du serveur : http://tile.osm.ch/21781/{z}/{x}/{y}.png

Simon Poole élu au conseil de l’OSMF

Le troisième jour de la SOTM a été consacré à la communauté. Peter Miller présenta de nombreuses cartes spéciales et Bob Narr fit un exposé à leur sujet propre à vous réchauffer le coeur, quant à savoir si les contributeurs d’Openstreet sont plutôt des « Pirates » ou des « Pilotes ». Par ailleurs fut tenu un exposé sur la dépendance d’OpenStreetMap, son diagnostic et son traitement. Personnellement, l’exposé de Kinya Inoues m’a beaucoup plu. Il raconta comment il mit en carte des lieux historiques important du Japon ( et comment cela l’amena brusquement dans une situation assez dangereuse. )

L’après-midi s’est tenu l’assemblée générale annuelle de l’OSMF, l’organisation mondiale OSM. A cette occasion fut élu le nouveau Conseil de l’OSMF. Nos félicitations vont à Simon Poole, alors président de la SOSM, pour sa nomination, avec Henk Hoff et Frederik Ramm, comme membre du Conseil de l’OSMF.

View from the Tokyo Metropolitan Government Building

Quant à moi, le moment est venu de poursuivre ma visite du Japon. Certes, Tokyo est immense ( voir l’image prise du Metropolian Government Building ), mais il y a aussi d’autres lieux à voir que la capitale.

(Traduction d’un billet de datendelphin )

SOTM 2012: Annonce du Planet ODbL

Tokyo by night

Près du studio Alta à Shinjuku

En ce moment se tient à Tokyo le State of the Map 2012. Tokyo est une ville impressionnante. Quelquefois on a l’impression d’avoir échoué dans un futur surpeuplé . Le premier jour de la SOTM était surtout consacré à la cartographie humanitaire et de crise. (Quelques exposés, dont je ne peux pas juger, se sont tenus en japonais. ) Aujourd’hui les exposés sont plutôt techniques.

L’annonce la plus importante pour tous les contributeurs a été faite à l’ouverture de la conférence par Michael Collinson: Le prochain Planet sera sous licence ODbL. Le changement de licence sera donc exécuté sous peu!

(Traduction d’un billet de datendelphin)

Test du service MapProxy

En Suisse, nous disposons de quelques sources d’images aériennes offertes par des serveurs nommés  WMS-Server  JOSM supporte directement de tels serveurs, en revanche les utilisateurs de P2 (l’éditeur embarqué dans la page OSM), de même de quelques autres applications, ne peuvent pas utiliser de telles données.

De plus ces données ne se trouvent souvent pas dans la projection  « Spherical Mercator », que la plupart des outils OSM utilisent en standard.

A titre d’essai, nous avons maintenant une instance MapProxy en route, qui lit les données des serveurs WMS et peut les restituer en tuiles compatibles Google/OSM, au besoin en les reprojetant.

Jusqu’ici nous avons activé deux couches disponibles sur le serveur:

En tenant compte des limites du serveur actuel, nous ajouterons d’autres couches en fonction des besoins.

La ville d’Uster met son imagerie aérienne et son réseau routier à la disposition de l’OSM

Le centre de compétence GIS de la ville d’Uster nous a autorisés à utiliser ses images aériennes datant de 2008, de plus le réseau routier est aussi disponible.  L’accès aux données passe par le service WMS de la ville.

Nous remercions Mr Neumann, du centre de compétence GIS, pour l’excellente collaboration et Michael Spreng d’avoir assuré le contact.

On peut accéder aux images aériennes soit pour le service WMS de la ville, soit par le service du mapproxi de la SOSM. Pour plus d’informations on se reportera au  Wiki.